Filtrer par

ROUMANIE

La Roumanie à une longue tradition viticole, on estime que celle-ci à été mise en route par les Daces, apportée par les colonies grecques du bord de la mer Noire.

Début du 1e siècle av. J.-C. : premières tentatives de conquêtes territoriales des Romains contre La Dacie.

Le roi Burebista aurait fait détruire des pans entiers de vigne pour éviter que ses guerriers ne s’enivrent, 

Et que la richesse économique que représentent les vignes n’engendrent des convoitises chez les peuples voisins… 

La vigne se développe pendant la période romaine, avec la conquête par l'empereur Trajan en 106 jusqu'à l'invasion barbare de 256, 

Pour approvisionner les garnisons et les populations romanisées qui se trouvent dans la province de Dacie. 

Au troisième siècle, l'Empire romain perd la Dacie face aux Carpes et des Goths.

Au Moyen Âge et la période moderne, une minorité de ressortissants allemande présent dans le sud de la Transylvanie favorise implante des cépages germaniques.

La Roumanie est touchée dans les années 1880 par le phylloxéra, qui envahit les vignobles européens depuis 1863.

Les Roumains se sont alors tournés vers la France pour réhabiliter les vignes. 

Les variétés autochtones ont largement été remplacées par des cépages internationaux, majoritairement français: 

sauvignon, le cabernet sauvignon et le pinot noir et plus tard le merlot.

Viens alors la période communiste entre 1947 et 1989, les vignerons Roumains sont expropriés comme dans tous les pays du bloc de l'Est, ce qui donne un nouveau coup d'arrêt à la viticulture Roumain.

Depuis la chute du communisme, la Roumanie a attiré de nombreux hommes d'affaires européens et acheteurs de vin, 

en raison des prix abordables des vignobles et des vins par rapport à d'autres pays producteurs de vin tels que la France, 

l'Allemagne et l'Italie.

La Roumanie est l'un des plus grands producteurs de vin au monde, 

Produisant (en 2009) environ 610 000 tonnes de vin, ce qui en fait le onzième producteur mondial. 

La Roumanie bénéficie d’un climat tempéré continental modéré : hivers rudes et de longues durées et des étés secs, et chauds.

Quelques cépages locaux: 

Fetească albă:

12% de la production de vins blancs.  

Vinifié en vins secs ou demi-secs, le cépage est utilisé seul ou en assemblages.  

Couleur du vin : jaune aux nuances de vert, il devient jaune doré avec les années. 

Arômes : nez complexe aux arômes floraux, de raisins murs et de miel.  

Bon équilibre entre l’alcool (11,5-12 %) et l’acidité.  

En dehors de la Roumanie, cultivée en Bulgarie, Moldavie, Ukraine, Russie, Hongrie et Slovaquie (environ 3 500 ha).

Fetească regală:

Premier cépage de Roumanie : 30 % de la production de vins blancs. Variété obtenue à partir de la Fetească Albă au 20e siècle, 

en vue d’une production accrue et d’une meilleur rentabilité. 

De qualité variable, fluctue entre le vin de table et le vin de qualité supérieure. 

Vins secs et frais, pourcentage d’alcool variant de  de 10,5-11,5 %. Souvent utilisés dans des assemblages. 

Couleur : vin jaune aux reflets verts. 

Arômes : vin frais, il offre un nez intense où dominent des tonalités fruitées. 

Tămâioasă românească (muscat roumain):

Tire son origine des cépages de Muscat  blanc importés par les Grecs. 

La production moyenne varie entre 6,2 et 8,8 t/ha.  

Dans les régions bien ensoleillées, la concentration en sucre s'élève jusqu’à 202-242 g/l.  

Vins naturels doux ou demi-doux, avec une teneur en alcool de 12-12,5 %. Ce cépage donne très souvent des vins de bon équilibre entre l'alcool, le sucre et l'acidité. 

Couleur : jaune-or.  

Arômes : Vins aromatiques de haute qualité, complexes, il mêle notamment fleurs des champs et miel. 

Fetească Negrea:

9,5% de la production de vins rouges  (production entre 13,4 et 18,6 t/ha) 

Cultivé surtout dans le sud-est du pays (dans le sud de la Moldavie). 

Couleur du vin: jeune, il est rouge rubis aux reflets violets, il devient rouge pourpre après un ou deux ans de garde. 

Arômes : vin fruité, qui se boit jeune  la plupart du temps. On le vinifie  également en vins plus nobles,  d’appellation d’origine contrôlée. 

ROUMANIE

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche