Château Kefraya

L’histoire débute en 1946 lorsque Michel de Bustros débute la construction du château sur une colline artificielle érigée par les romains des siècles auparavant afin de surveiller les mouvements de troupes. 

Les premières vignes apparaissent en 1951 et ce n’est qu’en 1979 et dans des conditions d’extrêmes difficultés en pleine guerre du Liban, 

que le Château Kefraya commence à produire son propre vin, avec les raisins issus de son propre vignoble et vinifiés dans sa propre cave. 

Les vignobles du Château Kefraya se situent sur la faille de Yammouneh (la Grande Cassure Africaine au Liban) à l’extrême sud de la Bekaa. 

Une météo unique au Liban, 

avec 1.000mm de pluie par an et des températures plus modérées qu’ailleurs.

Sur une superficie de près de 300 hectares de coteaux en terrasses, au pied du Mont Barouk.

C’est une véritable mosaïque de terroirs: 

argilo-calcaire, caillouteux, argilo-limoneux et sableux. 

Soucieux de respecter l’expression du terroir, le domaine développe une viticulture raisonnée. 

Le vin le plus célèbre du domaine est la cuvée 

COMTE DE M issue d’une sélection de parcelles de Syrah et de Cabernet Sauvignon limitées à 9 hectares et culminant à 1100 mètres. 

Il est exclusivement destiné au Comte de M, élevé en fûts de chêne français jusqu’à 24 mois. 

Un vin reconnu parmi les meilleurs du monde. 

En 2017, Fabrice Guiberteau l’oenologue du domaine a décidé de réhabiliter la vinification en amphores d’argile comme les Phéniciens. 

Pendant 20 ans, le Château Kefraya a sélectionné, chaque année, une peinture qui se devait d’être l'oeuvre d'une femme libanaise pour l’étiquette de son vin rouge. 

Ce choix est né du souhait de mettre en avant le talent artistique de la femme libanaise et de lui offrir un nouveau champ d'expression, à l'occasion de chaque millésime. 

Michel de Bustros s’est éteint en 2016, à l’âge de 87 ans. 

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs